D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 08:59

 

Le-glaive-des-sentiments.jpg

 

Elle sourd dans les cœurs et se glisse sans bruit…

Le glaive sans retard, subtilement s’enfonce,

Entre l’or et le sang, l’avenir ne renonce

Ancrant le fil ténu d’un rêve qui s’enfuit.

 

Les mornes liaisons enfantent la douleur,

L’amertume glacée au sein d’une avalanche,

Fantasmes répandus sur notre page blanche

Nimbés de sépia, ténébreuse  couleur !

 

Les sentiers caillouteux tourmentent le destin,

Les mots souventefois distillent la souffrance,

Et le bonheur se perd dans la désespérance

Apposé de son seing par le beau galantin.

 

Il demeure un espoir à ne point occulter,

Ce diapré lointain au-delà d’un naufrage.

Les amants esseulés recouvrent le courage

De fendre les brouillards pour enfin exulter.

 

Sur les volcans éteints s’érigent des émaux

Où s’habillent nos doigts aux reflets d'aquarelle,

Ce bel éclat d’amour sans fin se renouvelle

Dispersant, indécis, la tristesse des maux.

 

  Poème de Jacqueline Peytavi

 

sceau1.gif