D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 09:04



 

 
Mon enfant, mon tout petit, je sais que tu viendras.



A Toi.......



Tu rentreras en moi par la toute petite porte. Tu te nicheras alors pour de longs mois au centre de ma terre qui peu à peu s'arrondira. Déjà tu seras là. En moi. En nous. Même si petit, tu pousseras les murs de notre vie, de nos angoisses et de nos joies. Déjà, nous serons trois.


Quand tu auras pris assez de force et de courage pour avancer vers la vie, nous lutterons ensemble pour la première fois. Pour fuir cette maison trop étroite devenue prison, tu déchireras mon ventre. Face à ta délivrance et en regard de mes souffrances, ton papa, impuissant et ne sachant que faire, s'attristera et jurera que c'est la dernière fois...

Puis le combat cessera. Nous nous regarderons enfin et une vague d'émotions me submergera. Ton premier cri sera ma première larme. L'homme en blanc coupera le cordon. Tu ne seras plus moi et je serai une autre.

Ta vie commencera, la nôtre prendra un sens. Nous descendrons ensemble le fleuve qui mène à la mer jusqu'à ce que tu prennes ton propre bateau. Un peu plus petits à notre tour, nous te regarderons partir, le cœur un peu battant, les mains soudain plus vides.

Mais ce temps est loin et je m'égare mon ange. Pour l'instant, nous nous apprivoisons. Toi là-bas, ailleurs, moi ici, qui cherche ton papa pour faire avec lui le chemin qui mène à toi...

 

- Chuuut, maman, ne sois pas triste. Pour essuyer tes larmes, je vais te confier un petit secret : je suis déjà chez papa et je n'attends que toi. Viens vite me chercher, j'ai tout plein d'amour à te donner ! 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Jacqueline Peytavi - dans Textes Libres
commenter cet article

commentaires

Janou 11/07/2009 14:12

Je viens de passer un doux moment poétique dans le creux de l'été! pensées affectueuses Janou