D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 11:10




Je contemple la mer, soudain je t’aperçois
Anéantir mes pleurs que la douleur essaime,
Je vogue dans le noir, bien trop seule parfois,
Entre ses mots ténus, mes rimes, tes “je t’aime”. 

Je dessine une étoile au creux du firmament
Cette nacre d’azur, royaume de sagesse,
Dissipe nos regrets, un fragile serment
Et j’épelle ton nom pour voiler ma tristesse.

Je concerte les flots où l’aube s’assombrit,
Destin, emporte-moi vers l’immortel rivage
Sur les grands lacs bleutés s’abreuve mon esprit
Aimons-nous tendrement sous le noble feuillage.

Je regarde pâlir, au loin, sur l’horizon
Les ors de Séléné que vainement j’implore !
Accordons à nos cœurs la suprême raison
De louer en ces lieux la fraîcheur de l’aurore.

J’interroge en secret les abords du chemin
Serpentant les coteaux de mon humble chaumière,
Viendras-tu quelque jour fleurir mon lendemain ?
Ô toi seul que j’attends ! Mon rêve ! Ma lumière !



 
Poème de Jacqueline Peytavi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

*** lili *** 17/07/2012 22:38


Un merveilleux poème qui me parle !  bisous

pierre wattebled 12/07/2012 20:14


Un trés joli poème. J'espère que vous allez bien, il y avait longtemps que je ne vous avais pas lu. Bonne esaison estivale. Je pars pour 15 jour à Barcarest demain soir. @ bientôt

annie 09/07/2012 21:03


Un rêve formulé de cette façon ne peut que se réaliser...


Un grand bravo Jyckie, c'est toujours aussi beau et nostalgique à souhait.


Bonne soirée.

*** lili *** 09/07/2012 14:36


Je suis venue relire ce poème ...  une émotion !

patriarch 08/07/2012 08:37


Très joli.... ton rêve.... Beau dimanche avec bises