D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 17:10

 

route_de_madison.jpg

  Hommage à mon film culte 

 

 

Les moires de la nuit que nul or ne supplante 

Embellissent l’espoir sous le ciel de Bari

Où les lèvres en fleurs de la sublime aimante

S’abreuvent d’un plaisir que les ans ont tari.

 

L’habitude a brodé sur l’étole des songes

Une frange d’erreurs aux contours nébuleux,

La passion s’endort, réfrène ses allonges  

Et verse dans l’oubli nos élans amoureux.

 

Messager du destin que son cœur tant espère,

Toi, le bel inconnu survenu des pampas,

Tu franchis de tes bras son unique repère

Dans un décor de rêve où s’épousent les pas.

 

Pérennisant l’amour sous la voute étoilée,

Ils effleurent les cieux de leurs sens en éveil

Par le don merveilleux, l’espérance voilée

De graver à jamais… un avenir vermeil.

 

Hélas, le désespoir viendra rompre les charmes

Raison l’emportera sous de tristes abords

Les mots déverseront des fontaines de larmes

Aux adieux déchirants, se tairont les accords …

 

Clint & Méryl

 

copyright logo

Poème de Jacqueline Peytavi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cathy 17/01/2012 13:33


Bonjour Jyckie,


Quelle élégante façon d'évoquer un film dont on ressent le côté émouvant en te lisant... Ton poème est une merveille. Il vaut toutes les "critiques" du monde ! Et un oscar !


Amitiés,


Je t'embrasse,


Cathy.


 

Jyckie ! 26/01/2012 16:55



Adorable Cathy,


Tes commentaires donnent à ma plume un élan grandissant pour ne jamais te décevoir Et si, qui plus est, tu me décernes
un Oscar....oui, je m'envole ! Merci douce amie. Bises poétiques



annie 16/01/2012 17:36


Que voilà un bel hommage Jyckie que j'ai aimé lire encore une fois!  Je te félicite toujours et toujours.


Amitiés.

Jyckie ! 26/01/2012 16:52



Bonsoir Annie,


Je suis toujours très heureuse de ta présence sur mes pages. Un grand merci de ta fidélité. A très vite sur ton blog. Amitiés



Didier René 15/01/2012 18:20


bonsoir Jyckie


merci à toi pour ce très beau et bon poème (comme tout ce que tu écris d'ailleurs)


j'aime on ne se refait pas!! qui plus est un très bon film ave deux acteurs fabuleux..


bel hommage bravo ..gros bisous et prend soin de toi ..à bientôt..

Jyckie ! 26/01/2012 16:49



Bonsoir Didier,


Je te remercie beacoup de ton gentil commentaire. Oui, Didier,  j'ai voulu rendre hommage à un film magnifique dont l'histoire ne l'est pas moins. Prends soin de toi aussi. Je t'embrasse



stellamaris 13/01/2012 16:47


Re-bonsoir Jacqueline


Je comprends mon incompréhension : Le verbe "sombrer" n'est pas synonime du verbe plonger. Un iceberg peut plonger le Titanic dans les profondeurs obscures de l'Océan, mais un iceberg ne peut pas
sombrer le Titanic. Par contre, le Titanic peut sombrer, à cause de l'iceberg ...


Tout ceci pour te dit que, si tu veux garder le verbe "sombrer", tu dois effectivement modifier la construction de ta phrase comme je te l'ai indiqué dans mon commentaire précédent, mais que tu
peux garder ta phrase en l'état en remplaçant "sombrer" par "plonger", comme dans ta réponse.


Bises ! 

Jyckie ! 13/01/2012 17:03



Oui Stell,


Merci beaucoup de ton explication si évidente. Vois-tu, ce sont les raisons pour lesquelles, j'aurai toujours besoin de toi . Grosses bises



patriarch 13/01/2012 11:17


J'aime... merci et belle journée, prends soin de toi. Bises

Jyckie ! 13/01/2012 17:04



Bonsoir Patriarch,


Tes commentaires me feront toujours un égal plaisir . Gros bisous tendresse à vous deux.