D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 07:56

 

ciel-de-Provence.jpg

 

 

Sous l’astre au cœur de feu stridulent les cigales.

Le thym, le romarin exhalent leurs senteurs

Par-delà les sentiers des garrigues en fleurs  

Où naissent à l’entour les belles martégales.

 

La mer borde d’espoir l’écume pâlissante

 Qu’une brise légère emporte en doux secret

Vers le lointain rivage au panache discret

   Puis se perd dans l’azur de l’onde caressante.

 

Un étourneau s’abreuve aux perles des fontaines,

Le merle nous séduit par son chant précieux

Des geais trament leur nid dans l'orme radieux

Et la grive s’endort à l’ombre des futaines.

 

Le tapis ondulant de nos champs de lavande

Embellit le décor des terres de Mistral

Dont l’aura brille encor sous le ciel ancestral 

Par de sublimes vers déclamés en offrande.

 

Poème de Jacqueline Peytavi


copyright logo

 

Jyckie.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

serrurier 26/03/2015 15:40

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Anna 26/06/2012 21:09


Le rythme de vos vers rappelle la paresse du temps, lorsque l'on entend le chant stridulant des cigales dans un après-midi chaud et immobile... lorsque je vous lis, je me rappelle mes voyages et
j'ai hâte d'être de nouveau en vacances dans le Sud... 


Amicalement,


Anna

patriarch 22/05/2012 10:43


Joli poème , merci et beau tableau aussi.. Bonne journée avec bises