D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 15:01




L’hiver est arrivé claironné en fanfare !
Les restos sont ouverts pour les froides années,
Les miséreux viennent attirés par ce phare,
Falote lumière, pour âmes assassinées.


Toutes les faims sont là, indigence profonde !
Avec humilité, ils n’osent lever les yeux,
Honteux d’être pauvres dans un si riche monde,
Ils ouvrent leurs cabas et remercient les cieux.


Tristes réalités de nos insouciances,
Par un trait de plume... des chèques sont signés,
Tranquillisant certains la paix de leurs consciences...
Laissant les mal-nourris, dans leur cœur, résignés.


Quand le soleil du soir allonge ses ombres,
Etend son voile noir dans une triste nuit,
Lovés sous des cartons, voisinant les décombres,
Les pauvres sans-abri meurent seul et sans bruit.


Vous êtes si nombreux, mais nul n’entend vos voix
Ni vos pleurs étouffés en ces jours de détresses !
Mais quand hisserons-nous le plus grand des pavois
Célébrant pour toujours la fin de ces tristesses ?




Poème de Candide Agnèse


Partager cet article

Repost 0

commentaires

joel 19/12/2009 14:17


les riches plus riches ,les pauvres plus pauvres,en lisant ce poeme peut etre briserons nous ce "cercle viscieux" ????


didier rené 10/12/2009 21:50


bonsoir Jyckie
ce poème est sublime
très émouvant et poignant
et le malheur grandit de plus en plus nous trouvons chaque des gens qui décèdent de froid de faim etc.. alors que d'autres se repaissent de caviar
j'aime mes rêves car je ne vois pas ce genre de chose
bravo pour ton poème gros bisous mon amie à bientôt


domi 06/12/2009 14:00


bisous du dimanche à très bientôt


catherine 06/12/2009 10:59


triste réalité en effet que cette état dans lequel tant de gens se trouve, si bien décrit dans ta poésie. Merci infiniment de ton passage, tes compliments me ravissent bien que je sois réaliste et
considère mes écrits comme très "scolaires". Je vais mettre des petits news pour qu'effectivement on se dirige plus effectivement et peut-être faire une page pour chaque petite poésie. A bientôt,
je crois qu'ici je vais mettre un lien car en ces temps de fête il faut vraiment beaucoup penser à ceux qui n'ont rien.


Marlene.edelweiss 05/12/2009 06:05


Bonjour merci de votre passage sur mon modeste blog ...votre com est très gentil...je viens de lire votre poèmes qui sublème pour de pauvres gens dans la misère.... bonne journée
amitié