D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 19:15



Je resterai discret sur ce livre de proses

Car il paraît suspect de bien trop encenser.

Mais, à vous, cher auteur, je dois le confesser

Il monte, des feuillets, un frais parfum de roses.

 

Chaque mot qui glissait, miséricordieux,

Se mêlait à l'émoi de l'âme consentante.

Votre plume, câline, est souvent palpitante ;

Et son chant, pour mon cœur, toujours mélodieux.

 

De l'écrin du recueil j'ai levé la voilette ;

Avidement, j'ai bu, dans leurs thèmes divers,

Ces récits émouvants ou quelques faits divers…

Combien de fois, depuis, j'ai prié pour Zolette !

 

Pour Maguy, pour Bibi, Ariane…ô destin !

Naître et partir si tôt au royaume des ombres !

Sur la page, ô douleur ! S’étirent des pénombres

Qui nimbent lentement son berceau de satin.

 

Sous un ciel toujours bleu – ainsi que les cigales-

Vous confiez au vent vos messages d'amour.

Parfois même, à travers une touche d'humour,

J'ai ressenti l'attrait des belles martégales.

 

Alors, m'est revenu le tendre souvenir

De celles qui troublaient ma neuve adolescence ;

Non rien n'a chu, depuis, dans une obsolescence

Car la source d'Amour ne doit jamais tarir.

 

Jacqueline ! J'ai lu ce délicat volume ;

Siroté, dans vos mots, la plus douce liqueur ;

Médité quelquefois ; interrogé mon cœur ;

Et j'ai pensé : quel ange a soufflé sur sa plume ?


Poème de Pierre Virmes

Partager cet article

Repost 0

commentaires