D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 08:39

 

 


INACCESSIBLE RÊVE


 Qu’il serait merveilleux, dans le ciel qui s’effrange,
  D’effacer de nos fronts les ridules des ans,
  D’entrouvrir aux printemps 
  Les jardins du bonheur 
  Où se mêlaient, jadis, les rires et les fleurs.

 

Si nous pouvions glaner de notre adolescence,
  Dans les champs de blés d’or, les baisers du passé
  Où nous avons laissé
  Dans l’azur des bleuets
  Les incarnats soleils de nos jeunes aurores ! 

 

 L’orchestre des grillons et le chant des cigales
  Syncopent, désormais, la musique des jours.
  De nos corps altérés,
  Les souvenirs transposent
  Nos complaintes d’hiver en romances d’été.

 
Que ne sommes-nous pas, la source cristalline,
  Cet effluve de vie où ces milliards d’années
  S’en viennent sublimer,
  En perles de rosée,
  Les éternelles eaux des océans bleutés.

 

 

 

Poème de Candide Agnèse
***

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mahina 23/04/2007 17:32

Très joli poème
Etenelles eaux qui viennent de si loin dans le temps et qui seront si lomgtemps apres nous.........Merci de ton passage chez moi, j'ai eu un peu de mal pour te retrouver: ton lien ne donnait sur rien! ( j'aime beaucoup ta musique, peux-tu me dire qui chante?

jyckie 23/04/2007 18:25

Merci Mahina,Oui bien sûr, c'est Joss Groban. Je ne peux te répondre sur ton site, car tu ne m'as pas laissé ton lien non plus; Amitié, Jyckie

isabelle 23/04/2007 10:07

Ah ! la poésie. Le mariage des mots, la beauté des tableaux, l'imagination à fleur de peau. Un bon petit déjeûner !