D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 16:23

f--eEEsaaa.jpg 

        

   Descendant des nymphes antiques, les fées provençales (ou damo du lieu) se présentaient vêtues de longues robes blanches vaporeuses. Certains leur prêteront l’attribut de ravisseuses d’enfants comme le témoignaient dans les Alpes de Haute Provence, les habitants de Villars-Colmars. En 1768, le petit Jean-Baptiste aurait été enlevé par la fée alors que sa mère s’était absentée pour subvenir aux besoins du ménage. Bien des larmes coulèrent mais, dit-on, le lendemain, la fée avait restitué l’enfant.

    J'ose préférer (certes, de loin) la légende des fées provençales " lavandières" qui élirent domicile « al trau dei fado », le ravin entre Chaudon et Norante. Elles se rendaient sur le bord des rivières, parfois en plein jour, afin d’y laver un linge fin tissé de fleurs odorantes qu’elles étendaient ensuite au soleil, sur les rochers. Elles n’aimaient guère que l’on vînt les déranger. Mais gare à l’imprudent qui, par esprit de convoitise, aurait osé y toucher ou tenté de le dérober !

     Selon les récits, il semblerait que le pauvre homme était frappé, restait pétrifié, ou perdait ses bras qui se cassaient comme du verre. D'autres écrits évoquent également l’heureuse fortune de certains paysans qui parvinrent à se saisir d’une pièce de toile enchantée et devinrent riches. Une légende tend à affirmer qu’un boulanger, après avoir tenté de capturer l’une d’entre-elles, avait fait fortune en monnayant la liberté de la fée contre des pouvoirs magiques. Mais, dévoilant le prodige, le charme fut rompu…

       A défaut d’apercevoir leur sublime visage, nous pouvions parfois entendre leurs chants, leurs rires joyeux mêlés au bruit cadencé de leurs battoirs, vous affirmeront les anciens.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

angel 03/04/2007 18:56

nous nous evadons tous dans ses contes de fées et tout ce qui s en suis moi j adore ça et c est vraiment tres bien ecris ..bisous puce

jyckie 03/04/2007 19:19

Bisous Princesse.

Valerie 23/03/2007 22:38

Ah c'est comme quand j'étais petite et que je lisais mon beau livre sur les contes d'Andersen, d'ailleurs je l'ai toujours, et je le garde précieusement pour le donner à mes fripons quand ils seront en âges de faire la lecture tout seul!!! En tout cas c'est très mignon!!! J'ai vu que tu avais mis de la musique c'est très sympa, finalement tu as réussi, c'est assez simple en fait quand on a trouvé le truc!!!
;-) bises  

jyckie 24/03/2007 10:36

Valérie, tu es une de mes plus ferventes admiratrices avec Loralie, et je t'en remercie. Nous avons tous dans un coin de notre mémoire, les contes et légendes qui bercèrent notre tendre enfance. Aujourd'hui, nous les partageons avec notre descendance et c'est une façon de voir briller dans leurs yeux, ce merveilleux ressenti qui nous transporta, jadis.
Ps : Si j'ai la musique, c'est grâce à toi. Je t'embrasse. Jyckie

loralie 23/03/2007 09:01

Une belle légende sur les fées que je ne connaissais pas. Je me suis pas encore intéressée à celle de ma région. chez nous c'est plutot les loups, et le diable brrr.Très chouet en tout cas. bonne journée.

jyckie 23/03/2007 11:22

Merci loralie,
Les loups et le diable ? Oui, nous avons nous aussi en Provence la légende de la bête du Gévaudan et celle des loups-garous (entre-autres) qui terrorisaient les paysans. Je les raconterai un jour prochain. Je t'embrasse. Jyckie