D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 12:21

 
AVERTISSEMENT : 
AMES SENSIBLES S'ABSTENIR !

J'ai 3 ans, mes yeux sont enflés
je ne peux plus voir.
Je dois être bête,
je dois être méchante.
Quoi d'autre aurait pu mettre
Mon papa dans un tel état ?

Je souhaiterais être meilleure !
Je souhaiterais être moins moche !
Peut-être alors que ma maman
Voudrait toujours me faire des câlins.
Je ne peux pas parler,
Je ne peux pas faire de bêtises
Sinon je suis enfermée
Toute la journée.

Quand je me réveille je suis toute seule.
La maison est noire,
Mes parents ne sont pas chez moi.
Quand ma maman vient
j'essaye d'être gentille,
Sinon j'aurais peut être
Un coup de fouet, ce soir.

Ne fais pas de bruit !
Je viens juste d'entendre une voiture.
Mon père revient du bar de Charlie.
Je l'entends jurer.
Il m'appelle :
Je me serre contre le mur.

J'essaye de me cacher
de ses yeux démoniaques.
J'ai tellement peur maintenant.
Je commence à pleurer.
Il me trouve en train de pleurer,
il me lance des mots méchants,
il dit que c'est de ma faute
s'il souffre au travail.

Il me claque, me tape
et me crie dessus encore plus.
Je me libère enfin
et je cours jusqu'à la porte.
Il l'a déjà fermée.
Je me mets en boule,
il me prend et me lance
contre le mur.
Je tombe par terre
avec mes os presque cassés,

Ma journée continue
avec des méchancetés dites...
"- Je suis désolée !" je crie.
Mais c'est déjà beaucoup trop tard.
Son visage a tourné
dans une haine inimaginable.

Le mal et les blessures
encore et encore...
Mon Dieu, s'il te plait, aie pitié !
 « Fais » que ça s'arrête, s'il te plait !
Et enfin il arrête
et va vers la porte,
pendant que je suis allongée,
immobile par terre. 

Mon nom est Sarah
j'avais 3 ans,
ce soir mon papa m'a tuée.

**

Il existe des millions d'enfants qui, comme Sarah, 
se font tuer par l'un ou ses deux parents. 
Ces mots sont des maux d'enfants !
Petits anges partis trop tôt,
Victimes de leurs liens filiaux.


Quand cessera cette vésanie d'un autre monde ?

**

 

Stop à la maltraitance des enfants


Comment agir ?

1) Toute personne qui a connaissance d'un cas de maltraitance doit : 
- s'il y a urgence prévenir le procureur de la république, 
la police ou la gendarmerie, 
- sinon, appeler "Allô enfance maltraitée" 
(composer le 119, appel anonyme et gratuit) 

2) Vous êtes un adolescent maltraité, 
Vous avez besoin d'aide.
Confiez-vous sans crainte,
votre appel restera anonyme.

 

numero-vertpm-copie-1.gif


l-ecriture-copie-1.jpg 

Chaîne de solidarité  
toujours d'actualité.
*chez
OURSONNE LIBRE,

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lucie 30/08/2007 02:14

Ma petite soeur,

Je retrouve encore ici ton coeur immense toujours révolté par l'injustice, la violence, la méchanceté.
Ce texte est horrible à lire, mais il faut le faire, car tu as raison de dénoncer ce type de forfaits immondes.

Venant de toi cela prend d'autant plus de signification.

Je t'aime de tout mon coeur et t'embrasse tendrement

Ta Lucie

jyckie 31/08/2007 15:53

Ma grande soeur, Heureuse de te retrouver, enfin !Il faut que certaines vérités prennent toutes leurs dimensions afin que, devant l'inexplicable, la lumière se fasse...Tendres bisous,   Jyckie.

yves et simone 26/08/2007 08:41

Merci de ton passage
il y a quelques temps j'avais lu ce texte il est vrai qu'il faut rester vigilant
Mais il faut combattre aussi la lachete de ceux qui ne denonce pas
Bon dimanche
AMITIEES

jyckie 26/08/2007 17:13

C'est gentil de venir me rendre visite... Oui, la lâcheté est souvent responsable de la non-assistance...et ce, dans tous les cas de figures.  Bon dimanche,   amitié,  Jyckie.

Ta soeur Anne-Marie 25/08/2007 20:24

Bonjour Jyckie,je rentre de vacance et je lis ce beau poème:Jyckie je travaille avec des enfants qui ont étaient battus ,maltraités;j'essaie de leur apporter tous les jours cet amour qu'ils n'ont jamais eu;Que ces diables d'adultes qui les martyrisent soient punis comme il se doit de l'être.Ton poème fait rappeller une réalité qui malheureusement existe .je te fais de gros bisous.Ta petite soeur qui pense beaucoup à toi

jyckie 26/08/2007 16:32

Je sais et connais ton attachement aux enfants, puisque de par ta profession tu es à même de côtoyer ce genre de situation, suivant quotidiennement leur parcours. Te voilà donc bien concernée par le sujet, hélas ! Gros bisous,   Jyckie.  :0010:

Danielle 25/08/2007 16:00

Récit absolument bouleversant.
Merci de nous aider à conserver en tête en permanence que ces actes doivent être dénoncés lorsqu'on en a connaissance.

jyckie 26/08/2007 16:20

Oui,c'est l'une des façons de ne jamais baisser les bras. Amitié,   Jyckie.

christel 24/08/2007 12:40

Bisous de bonne journée ! christel

jyckie 24/08/2007 16:16

Bonne journée, toi. Bisous,   Jyckie.