D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 16:17

 

LeChampDeBles-PaysageVexin-copie-1.jpg





        
          
Les blés de juillet.

        Les champs de blés aux vagues blondes
        Bercent l’amour de nos étés,
        Et frémissent comme les ondes
        Les champs de blés aux vagues blondes.
        
        Ces jours avides de secondes
        Sur nous, se sont précipités,
        Les champs de blés aux vagues blondes
        Bercent l’amour de nos étés.

       barre038zy6.gif

         Que j’aimerais glaner encore
         Les brûlants baisers du passé.
         C’est ce souvenir que j’adore
         Que j’aimerais glaner encore.

         En suivant du soir à l’aurore

         L’andain qu’une vie a tracé,
         Que j’aimerais glaner encore
         Les brûlants baisers du passé.

     barre038zy6.gif

 Poème Candide Agnèse

  


 Pour entendre l'auteur, Candide Agnèse,
Déclamer son poème, double-cliquer sur le lecteur

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

I
il y a tant d'étés à venir, pourquoi regretter ceux du passé ... ?
Répondre
J
Parce que l'auteur de ce poème, Candide Agnèse, a déjà vu fleurir ses huit décennies..(sourires) Gros bisous,   Jyckie.
M
Bonjour *Jyckie
Je ressens, souvent, Candide Agnèse comme un peintre de la poésie... Habité par son art, nul doute...
Tu m'as fait découvrir un mot "Andain" (ça pourrait être un prénom; Andaine, aussi.) Bon...
Amitié*
Répondre
J
Maxime, tu as tout à fait saisi l'art de Candide. Merci pour lui, Amitiés,   Jyckie.
M
Et bien non, pas de pique nique aujourd'hui, pluie et grisaille sont au rendez-vous... Heureusement que nous avons du soleil dans notre coeur....

A bientôt Jyckie
Répondre
J
Oui, le soleil dans le coeur...que cela est bon !!! A bientôt ma douce. Je t'embrasse tout doux.   Jyckie.
M
Ia Orana,
Nostalgie entre ces lignes.A quoi bon!Le temps passe et ne revient jamais tel l'eau du torrent,le temps emporte tout et nos souvenirs parfois s'en vont à la dérive comme plume tombée dans la rivière bondissante.Mais nostalgie nous tient par le bout du coeur.
Amitiés
Marie-Laure
Répondre
J
Quel plaisir de te revoir ! Oui, plus nous avançons de notre pas quotidien, plus les ans s'accumulent, plus la nostalgie s'installe. Mais n'est-ce pas la preuve que nous avons emmagasiné de bons souvenirs ? Sinon pourquoi serions-nous nostalgiques ?  Amitiés,   Jyckie.
M
C'est un tres joile poème sur l'été...en parlant de ca....il a pas encore commencer l'été cette année!
bon dimanche!
Répondre
J
Ne t'inquiète pas Mano, il va arriver.  Bon dimanche et gros bisous,   Jyckie.