D'ici et d'ailleurs

MA COMMUNAUTE

encrier et plume-copie-2

Pour s'inscrire, veuillez

Cliquer sur l'image

7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 07:09



 
Ce tantôt, j’avais envie de marcher
Sur les sentiers solitaires
Dans un silence lourd de ton absence.
Sous un voile d’embruns balayé par le vent,
Pour conjurer mes pleurs j’ai voulu rêver de nous,
 Réentendre l’écho de ta voix.
Redécouvrir le nid de nos premiers ébats,
Avant que la séparation
N’efface l’aura de ton visage.

Nous revoir tous deux enlacés sur l’asphalte
Où nous nous faisions l’aveu d’un sublime amour
Au passé lointain et futur incertain.
En ce cadre enchanteur,
 Combien de passants furent témoins
De nos tendres baisers ?
Je l’ignore !
Je ne voyais que toi
Dans l’oubli protégé de l’appel du grand large,
 Nos deux êtres livrés aux élans du voyage.
Mon cœur éperdu
Regrettait de n’avoir prolongé l’ivresse de l’instant
Et j’ai voulu revoir ce lieu, en sachant pourquoi !
J’avançais en écrasant les ombres sous mes pas.
Je marchais, marchais en vain,
Sans avancer d’un pas.

J’aurais voulu courir les yeux fermés
Sans rompre l’amarre à l’ancre de mes chagrins
Et suis restée immobile dans l’amnésie du temps,
Pleurant les illusions de trop noirs cumulus
Au fil des heures perdues.
Je me suis enfuie sur la route,
Labourant un chemin creux de larmes
Pour garder une once d’espoir,
 Mais le chemin devint fossé glauque
Où s’est enlisé mon cœur perclus par ton absence.
J’ai symboliquement revu tous mes rêves,
Eu même des frissons.
 J’ai soutenu mon cœur,
 Ressenti tes lèvres sculpter sur mon sein
L’empreinte de notre romance.

Puis-je voler à Cupidon un soupçon d’espérance ?
Puis-je espérer un jour te retrouver en ce lieu,
 Amoureux et sans servitude,
Où j’attendrai ta venue sur le roc
« Solitude ».




 
Lyrisme Personnel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cronin 21/10/2010 13:07



Bonjour Jyckie


A mon tour je viens honorer de ma plume par un commentaire ce superbe écrit sur la "solitude", celle que l'on ressent dans l'absence de l'autre...


La solitude est bonne quand on peut mûrir ses reflexions profondes sur le sens de la vie et le pourquoi. Nous sommes poètes, et déposons nos émotions du coeur sur nos feuillets, ce qui fait une
sincérité dans le langage des mots. Ton écrit est sublime, plein d'émotion, le coeur et l'âme parle, s'est ce qu'il y a de plus beaux sur nos mots.... une poèsie divine.


Merci de ton passage, toute mon amitié , je reviendrai te lire. Mes roses Excellente journée !


Corinne (Cronin)



horizon.lointain 02/07/2010 10:23


SOLITUDE

un monde de poésie et de reves,
ou règnenet l'harmonie et la douceur
en ruisseaux de lumière sans tréve,
qui font surgir les sanglots de mon coeur...

votre poésie est merveilleuse..
douce journée..


lucie 14/12/2009 19:49


Tu as un énorme talent, une beauté dans tes mots et j'y suis très sensible, je suis très impressionné parce que tu écrits, nous sommes tous différents, nous ne perdons rien, même dans l'éternité où
nous continuerons à créer, rien ne se perd! gros bisous de lucye@


Alice HUGO. 16/07/2009 17:05

Cette " Solitude " signe ton portrait, chère Jyckie : digne et élégante.
J'ai beaucoup lu de toi, aujourd'hui, car - ainsi que le signale l'un de tes Lecteurs - ton écriture et si riche, si nourrissante, si sincère que l'on se surprend à tourner tes Pages sans pouvoir s'arrêter. Et quel bonheur, au détour de ton âme, de s'imprégner de l'encre délicate de Candide AGNESE !

Je te souhaite tous les bonheurs, Plume scintillante !

Bien poétiquement à toi, Alice.

Aude de Burgondie 13/07/2009 00:33

quel beau poème sur ces instants si précieux, face à nous même et à la nature, qui nous sont souvent indispensables pour nous ressourcer. Bonne nuit.